En quoi l’insonorisation est-elle une avancée majeure ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A) La théorie

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 14
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: A) La théorie    Lun 7 Mar - 11:35

Insonoriser passivement, sans aucun mécanisme actif, ce n'est pas très compliqué... du moins en théorie. Il suffit pour cela d'utiliser des matériaux isolants, qui, comme nous l'avons vu limitent les échanges entre deux systèmes et réduisent la vitesse du son.

Ce phénomène est représenté sur le schéma suivant:

On retrouve cette construction dans les salles de spectacles ou encore les hôpitaux...

En revanche, nous avons très vite remarqués que rajouter de l'épaisseur avait des limites. Limites étant à la fois pratiques et esthétiques.

On a essayé de réduire la quantité de matériaux tout en étant toujours plus performant.
En effet, avec un casque à isolation passive, il est rare de dépasser les 20 dB d'atténuation.
Les écouteurs intra-auriculaires ont apporté un gain considérable à l'isolation passive : directement logés dans le conduit auditif, et a l'aide de mousse, il est possible de dépasser les 26 dB d'atténuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tpesoninsonorisation.kanak.fr
 
A) La théorie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la théorie à la pratique
» La théorie GNS
» CubeDraft FPFP : exercice théorique
» Résultats de la session de recrutement - Juin 2011
» [Blog] Petite théorie BZPowerienne sur le langage BIONICLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TPE Le Son 2015-2016 :: II- L'Insonorisation passive-
Sauter vers: